Mourir à onze ans, un roman sur le harcèlement scolaire


Cultitalents a pour objectif d'informer et de former sur les techniques et difficultés d'apprentissage. Or, il est très difficile d'apprendre lorsque l'esprit n'est pas libre, lorsque l'enfant est durablement perturbé par des évènements extérieurs, a fortiori lorsque ces évènements se produisent au sein de l'école.  
Or, selon la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, ce sont 12 % des enfants de primaire, 10 % des collégiens et 3,4 % des lycéens qui sont victimes à un moment ou un autre de harcèlement.
En 2012, Isa LISE avait écrit un roman sur le sujet, nous avons décidé de le rééditer afin d'alerter sur le sujet. En plus du récit qui nous propose un double point de vue, celui de la harcelée et celui de la principale harceleuse, un avant-propos de 3 pages avec quelques pistes pour réagir face à ce fléau a été ajouté. 

Présentation de Mourir à onze ans :

« Il lui semble qu’hier encore la vie lui souriait. Hier encore, elle riait comme l’enfant qu’elle était.
Aujourd’hui, elle n’en peut plus. Elle a usé ses dernières forces.
Tout à l’heure, elle sera morte. »
Quelle est la jeune fille qui a écrit ses mots et pourquoi ?
Plongée dans l’enfer du harcèlement scolaire, Ophélie n’en peut plus…Jour après jour, les petites violences presque ordinaires se sont transformées en violences quotidiennes de moins en moins innocentes.

Communiqué de presse ici.
En format kindle, il est disponible ici au tarif de 8,95 € pour le format kindle et à 17,94 € pour le format papier.


Quelques commentaires

De très nombreux retours positifs dont :
  • " Je me permets juste un petit message pour vous dire combien je l'ai trouvé poignant, bien écrit et bouleversant. J'en ai encore les larmes aux yeux. Je ne partage pas beaucoup sur Facebook donc je préfère vous envoyer un petit message en privé. je suis sans cesse confrontée à des enfants "différents" et esseulés dans mon métier et je conserverai en mémoire précieusement l'histoire de la formidable Ophélie".
  • "A lire par le corps enseignant, les enfants et les parents !
Sincèrement, j'estime que cette lecture devrait être obligatoire pour les élèves et le corps enseignant. Dès que l'enfant est capable de lire, peut-être même avant. L''histoire est compréhensible, même pour un jeune enfant, car l''auteur a parfaitement retranscrit les émotions, la vie que dis-je l''enfer de cette enfant. Mais dignement, sans larmoiement, sans apitoiement, juste la narration des faits !

Des mots simples, des mots d''enfant de onze ans. Des mots qui vont droit au cœur !

Isa Lise ne prend pas position, elle ne blâme personne. Elle raconte, elle vous désigne du doigt, du cœur, une situation, un fait. Que malheureusement trop de personne refuse de voir, d''entendre.

On « est » cette petite fille, on vit l''histoire à travers ses yeux, son cœur, son âme'.

Pour certain, on se remémorera des cas ou pire sa propre situation.

Je reconnais que je me suis pris une « claque ». Même si je connais cette situation, qui ne se passe pas uniquement au sein des écoles, mais parfois aussi au sein des familles et 'même les deux en même temps, malheureusement ! Il n''est pas facile pour un enfant de parler, d''expliquer'.

J'ai ressenti au plus profond de moi la souffrance de cette gamine !!

Les enfants savent le pouvoir qu''ils ont ou qu''ils n'ont pas, face aux adultes !

L''auteur, par ce petit livre, nous emmène dans le monde merveilleux et cruel de l''enfance !!"
  • "A lire par tous !
pour essayer d'aider nos enfants ou petits-enfants devant une telle souffrance ; que des adultes : parents, enseignants ou surveillants ne voient rien ou fassent "comme-ci" est horrible et inacceptable!
Cette lecture me fait "bouillir" devant tant de douleur pour une fillette de 11 ans ; comment arriver à se construire devant la méchanceté gratuite, la bêtise à l'état pure qui fait de la vie un enfer au quotidien, si personne n'apporte de soutien ?

Cette Flavie est tout simplement "une horreur sur patte", quelque soit ses raisons et son mal-être, et que tous la laissent faire sans se poser de question est tout simplement aberrant !

Plus triste encore pour Ophélie, que ses parents ne voient rien de sa difficulté à aller à l'école le matin par exemple, de ses yeux rougis ou de sa joie de vivre envolée est vraiment affligeant ! Ils n'essaient même pas de discuter, d'essayer de creuser les choses, il est tellement plus facile de se donner bonne conscience en imaginant un hypothétique chagrin d'amour ou les difficultés inhérentes à l’adolescence ! Et quand ils voient enfin et qu’ils essaient de faire quelque chose, cela ne sert à rien.

Quant aux enseignants, ils sont tellement contents d’eux-mêmes et pétris de leur certitudes, qu’il ne leur vient même pas à l’esprit de se remettre en question et d’étudier sérieusement la question. Un seul comprendra, malheureusement il arrivera trop tard pour combattre l’indicible !"
  • "Un livre bouleversant qui se lit d'une traite.
Les personnages sont très crédibles, on arrive même à comprendre l'agresseur, les profs qui ne voient rien etc.
Je vais de ce pas lire un autre livre de cette auteure, espérons que je sois aussi conquise !"
Merci d'avoir lu cet article et à bientôt pour de nouveaux outils !

Retrouvez ici les supports réalisés par cultitalents

Ne manquez aucun article en vous inscrivant à la newsletter ("S'inscrire" au-dessus de la petite chouette de la page d'accueil ou en haut de cet article, à côté du titre blog).