Dyspraxie constructive non visuo-spatiale: repères d'âge et adapations

Dyspraxie constructive non visuo-spatiale

Celles et ceux qui souffrent de dyspraxie constructive peinent à assembler des éléments pour former un tout. 
Face aux puzzles, Légos, Mécanos et autres jeux de construction, ils se sentent perdus. 
Les petits et grands bricolages sont également un problème: petits bricolages manuels, menuiserie mais également couture par exemple. 
Cette dyspraxie est souvent associée à la dyspraxie visuo-spatiale.

Quelques repères

Les âges suivants sont donnés à titre indicatif, chaque enfant évoluant à son rythme.
  • A 2 ans, tour de 4 à 6 cubes 
  • A 3 ans, pont de 3 cubes, puzzle de 4 morceaux
  • A 3 ans 1/2, tour de 10 cubes
  • A 4 ans, pyramide 10 cubes, puzzle 10 pièces
  • A 5 ans, escalier 10 cubes
Source Faculté de médecine Pierre et Marie Curie. 

 Comment aider l'enfant dyspraxique?

  • Encourager, dédramatiser bien sûr.
  • Préférer les assemblages faciles (magnétiques)
  • Mettre un modèle sous les constructions en deux dimensions: par exemple, fond avecempreintes pour puzzles. 
  • Accorder plus de temps. Demander moins. 
  • Montrer étape par étape en commentant. Etre patient(e) et répéter autant que nécessaire.
  • Proposer des modèles imagés et précis pour les différentes étapes.
  • Accepter que certains bricolages ou construction intéressent peu ou pas, que les efforts importants nécessaires ne peuvent avoir lieu pour tout. Par exemple, j'ai renoncé aux puzzles: compliqué pour moi, je déteste ça. Or, on peut vivre sans puzzles. :)
  • En technologie, y compris au collège, proposer des binômes pour que l'assemblage soit réduit au minimum. 
 Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt pour de nouveaux outils ! 
 
Isa LISE,  enseignante spécialisée et autrice.